Pourquoi l’homme ne retourne-t-il pas sur la Lune ?

Une seule fusée a amené les hommes sur la Lune, la Saturn V, et c’est un véritable mastodonte, une puissance absolument ahurissante et aucun lanceur aujourd’hui n’est en mesure de réitérer l’exploit. Les soviétiques n’ont jamais réussi à développer un tel lanceur et ont abandonné. Les USA ont mis fin au programme Apollo et ont par la même occasion arrêté de produire les mythiques Saturn V.

La Saturn V, fusée emblématique s’il en est, à la puissance hallucinante.

Ni Ariane 5, ni la Falcon 9 de Space X, ni le Soyouz russe ne peuvent aujourd’hui expédier suffisamment vite une masse suffisante pour faire survivre des astronautes pendant leur voyage vers la Lune, s’y poser et revenir en vie. Il faut donc tout refaire. C’est en cours, certains projets sont d’ailleurs plus avancés que d’autres : je pense notamment au futur lanceur de la NASA, le SLS, et sa capsule développée avec l’agence spatiale européenne, la capsule Orion. Mais ni le lanceur ni la capsule ne sont aujourd’hui opérationnels.

L’absence de moyen de retourner sur la Lune empêche aujourd’hui les hommes à y retourner. Et les coûts de développement de tous les équipements nécessaires à un aller-retour vers notre satellite ont été dissuasifs. Malgré de nombreuses annonces de la part des Etats-Unis, aucun astronaute n’est retourné sur la Lune. Et, au delà du temps et du coût de développement de tous les systèmes, la dernière problématique, selon moi, est là : pourquoi retourner sur la Lune?

Projet de la NASA en cours de développement, le SLS devrait aussi être un mastodonte en terme de lanceur.

Ici, pas de rêves, pas de dépassement des limites de l’humanité, pas de rattrapage de retards. Je parle d’un véritable but, concret, utile, clair. Je serais bien entendu ravi de pouvoir revivre un alunissage, n’ayant pas connu l’époque Apollo… Mais il faut à tout prix éviter la finalité d’Apollo.

Les américains sont allé sur la Lune, ont planté un drapeau, et sont repartis. En réalité, ils ont fait 7 trajets Terre-Lune ayant pour objectif de s’y poser (dont Apollo 13, qui a dû revoir ses objectifs de vol, de alunir et revenir à tout simplement revenir en vie). Mais l’idée est là : l’objectif principal était politique. Il fallait battre les soviétique et prendre la place de dominant dans la conquête spatiale. Et ensuite? Eh bien, justement, rien. C’est ce qui fait que l’homme n’est pas retourné sur la Lune depuis… Une fois l’objectif rempli, il n’y avait aucun intérêt à retourner régulièrement sur la Lune (en pratique, il y avait énormément d’intérêts, mais aucun permettant de justifier les coûts de lancement aux yeux du Congrès).

Vestige du passé américain, 6 modules lunaires ont laissé leurs pieds, quelques drapeaux, sacs de déchets et rovers, témoignages d’une ère révolue…

C’est aussi pour cette raison que l’homme ne retourne pas sur la Lune : pour éviter l’échec final qu’à été Apollo. Parce que si Apollo 11 a été un succès assez incroyable, Apollo 17 est un échec cuisant : l’homme quitte la Lune et n’y retourne pas. désormais, une telle démarche ne doit plus être envisagée : si l’homme retourne sur la Lune, c’est pour y maintenir une présence régulière. Il faut donc réfléchir à ce qui peut être mis en place. La phase de préparation, pour s’assurer que l’homme retournera de manière pérenne sur la Lune, ne doit pas être négligée. Et elle prend du temps.

Aujourd’hui, à ma connaissance, deux projets prennent forme : le village lunaire de l’agence spatiale européenne, porté par son directeur Jan Woerner, et la construction d’une station orbitant autour de la Lune, sur le modèle de l’ISS, projet conjoint des agences américaines et russes. Si ma préférence va au village lunaire, mon pragmatisme me hurle que la station est quand même bien plus envisageable. Cela servirait d’étape intermédiaire avant Mars, et permettrait des séjours courts sur la surface lunaire.

Le projet de village lunaire de l’ESA fait rêver. Est-il réellement envisageable? Pour l’instant, cela semble compliqué, mais à plus long terme, la question se pose.

Mais ce n’est pas pour demain. Il va falloir être patient avant de revoir des hommes sur la Lune. Probablement durant la décennie 2030, si tout se passe bien, avec notamment les chinois qui ont annoncé vouloir envoyer des taïkonautes sur la Lune, et la Chine a tendance à accomplir ce qu’elle annonce, en tenant à peu près ses délais.


La source de cette information est Quora. Cliquez ici pour lire le message original.

Que pensez-vous de la colonisation de l'espace ?

#Science #Histoire #connaissance #Quora

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Faits intéressants

Cette carte illustre la superficie réelle du Japon 20/04/2020

Le Japon est un pays à la superficie modeste mais il est relativement étendu du nord au sud.

Lire la suite

#Géographie #connaissance #Quora